Windows Server 2012 R2 !

Au cours de TechEd North America, Microsoft a dévoilé la suite Windows Server 2012 R2. Ces produits sont prévus pour une sortie à la fin de l’année, avec une version Preview à venir avant la fin de juin.

Windows Server 2012 R2 propose des nouvelles fonctionnalités et améliorations à travers de la virtualisation, stockage, réseaux, infrastructure de bureau virtuel, accès et protection de l’information.

Les nouvelles fonctionnalités et améliorations permettent aux clients de profiter de meilleures performances et d’une utilisation plus efficace de la capacité du centre de données, aide à accroître la réactivité de votre entreprise. Windows Server 2012 R2 offre une plateforme de cloud et virtualisation, qui s’adapte pour exécuter continuellement les charges de travail plus importantes tout en permettant aux options de récupération robuste pour protéger contre les pannes de service.

Lire la suite

NUMA et virtualisation

Un aspect très important de la configuration de la mémoire des ordinateurs virtuels est l’accès mémoire non uniforme (NUMA). Cet accès permet d’accélérer l’accès mémoire en partitionnant la mémoire physique de telle sorte que chaque coeur d’un socket dispose de sa propre mémoire. Par exemple, dans un système à 8 cœurs et 32 Go de RAM, chaque cœur ou nœud possède 4 Go de mémoire physique.

Si un ordinateur virtuel est configuré pour utiliser 12 Go de RAM, le système doit utiliser la mémoire d’un autre nœud. Le franchissement de la limite NUMA peut réduire les performances virtuelles jusqu’à 8 %, une bonne pratique consiste à configurer un ordinateur virtuel pour utiliser les ressources d’un seul nœud NUMA.

Lire la suite

Windows Server 2012, un point sur le licensing

La WPC (Worldwide Partner Conference) a annoncé un événement majeur ce jour: Windows Server 2012 va passer en RTM la première semaine d’août pour une disponibilité générale courant septembre. Windows Server 2012 offre une infrastructure dynamique, multi-tenante qui va plus loin que la technologie de virtualisation en fournissant une plateforme complète pour construire un Cloud Privé. Windows Server 2012, c’est :

  • Une plateforme de virtualisation complète qui offre un environnement totalement isolé, multi-tenant avec des outils permettant de garantir des niveaux de service, de faire de la refacturation et de fournir des services à la demande.
  • Des performances et la montée en charge de vos applications améliorées avec un environnement qui s’adapte à vos besoins pour garantir une utilisation optimale de vos ressources.
  • La connexion aux services dans le Cloud : Identité et plateformes de développement communes pour une connexion en toute sécurité à travers votre infrastructure.

Ce système d’exploitation serveur apporte son lot de nouveautés (IPAM, …) et bien entendu le licensing a été modifié… Profitions de ce billet pour faire un tour d’horizon de ce qui va changer !

Lire la suite

Comment gérer les port série, USB, dongle… sous Hyper-V ?

La migration de serveurs physiques comprends le système d’exploitation mais aussi souvent les périphériques qui y sont rattachés, et c’est à ce moment là que commencent les problèmes: Comment prendre en compte des périphériques physiques dans un environnement de virtualisation. Voici un élément de réponse…

Lire la suite

Tester la supportabilité d’une application Microsoft en environnement virtuel

Les hyperviseurs les plus connus ne souffrent pas ou peu de problème de compatibilité ou de supportabilité. Néanmoins, si l’on utilise d’autres solutions basées sur des hyperviseurs, comme Stratus Avance, je ne sais pas dire de but en blanc si Exchange 2010 est supporté officiellement.

Lire la suite

BOOT on VHD – Configuration rapide

Cette fonctionnalité sympathique permet de booter sur un VHD. Quelques lignes de commandes seulement pour arriver à vos fins:

  • Disposer d’une image préalablement « Sysprepée » (SYSPREP /GENERALIZE)
  • Lancez un invite de commande
  • Rajout de l’entrée dans le boot manager => bcdedit /copy {Default} /d « Mon Windows 7 »
  • un GUID sera généré – copier/coller la valeur
  • Déclarez ensuite les emplacements de fichiers VHD
  • bcdedit /set {guid_généré} device vhd=[c:]\dossier\monwindows7.vhd
  • bcdedit /set {guid_généré} osdevice vhd=[c:]\dossier\monwindows7.vhd
  • Pour vérifier bcdedit /v ou /enum