System Center pour le Cloud – les composants

Microsoft System Center 2012 est un produit constitué d’un ensemble de composants de gestion de systèmes, d’outils et de connaissances destinés à faciliter la gestion d’une infrastructure informatique. Elle matérialise l’approche préconisée par Microsoft en matière d’intégration d’outils et de technologies de gestion de systèmes, et a pour but de simplifier les opérations, de réduire la durée de dépannage et d’améliorer les capacités de planification.

La gamme de produits System Center simplifie les opérations et les changements, réduit les durées de dépannage et améliore les capacités de planification au sein de votre organisation dans une optique de réduction des coûts.

C’est parce qu’elles doivent simplement rester compétitives que les entreprises actuelles exigent de leurs investissements informatiques toujours plus d’efficacité et de rentabilité. Partout dans le monde, les organisations sont confrontées aux mêmes difficultés et subissent les mêmes pressions : une concurrence globale de plus en plus vive, des cycles de vie de produits plus courts, des chaînes logistiques complexes, un cadre réglementaire et législatif plus exigeant. À cela, s’ajoute souvent une réduction des ressources consacrées au budget d’exploitation. Les responsables des services informatiques et les directeurs commerciaux qui supervisent le développement et le contrôle d’applications métier, ont cette volonté commune de rendre leur organisation plus compétitive et plus efficace dans ce contexte difficile. Ils cherchent à maintenir leur avantage compétitif, avec un personnel plus efficace et productif, tout en réduisant la complexité et le coût des infrastructures.

System Center 2012 propose des solutions pour les domaines informatiques suivants :

  • Gestion de l’exploitation
  • Gestion des opérations
  • Gestion des changements
  • Gestion des configurations
  • Gestion des versions
  • Gestion du parc
  • Gestion de la protection des données
  • Gestion des problèmes
  • Gestion de la capacité
  • Gestion des incidents
  • Gestion des diffusions

Deux version de System Center existent, à savoir:

  • System Center 2012 => Mise en oeuvre deplus de 40 machines virtuelles
  • System Center Essentials 2010 => Mise en oeuvre de moins de 40 machines virtuelles

Microsoft veut fournir des systèmes dynamiques gérés automatiquement qui permettent aux organisations informatiques de collecter et d’utiliser des connaissances pour élaborer des systèmes mieux gérables et automatiser les opérations courantes. L’objectif consiste à maîtriser les dépenses et à consacrer plus de temps à l’essentiel, c’est-à-dire créer des logiciels qui facilitent les liens tout au long du cycle de vie informatique, intégrer des fonctionnalités ITSM, des pratiques d’excellence ITIL et des processus (Microsoft Operations Framework) dans le logiciel lui-même (System Center), afin de mieux adapter l’informatique aux besoins de l’entreprise.

  • Productivité accrue et coûts réduits dans toute l’organisation informatique.
  • Réduction du temps et des ressources nécessaires au dépannage et à la maintenance des systèmes.
  • Meilleure mise en conformité des systèmes avec les stratégies commerciales et informatiques.
  • Meilleure réactivité face aux nouveaux besoins.

Avantages de System Center

Le meilleur choix pour les environnements Windows. Microsoft System Center offre une suite étendue de solutions de gestion qui complète les plateformes et les applications serveur et client Windows et facilite la gestion de l’environnement informatique.

Interopérabilité

L’architecture de System Center est ouverte, et permet naturellement d’intégrer et de gérer des environnements non Microsoft, via des packs de gestion de partenaires (éléments réseaux, autres systèmes d’exploitation, progiciels et applications personnalisées).

Intégration des connaissances

Microsoft System Center vous permet de gérer proactivement l’environnement informatique en collectant et en consolidant des connaissances sur l’infrastructure, les stratégies, les processus et les pratiques d’excellence de l’organisation pour garantir les niveaux de services requis pour son fonctionnement.

La gamme System Center

Parmi les composants de System Center 2012, 2 offres sont possibles selon les besoins et la complexité de l’infrastructure de l’entreprise :

  • L’offre PME : permettant de gérer les environnements informatiques physiques et virtuels de façon proactive, avec une efficacité accrue.
  • L’offre Entreprise : permettant une gestion complète de tous les processus de tous les domaines informatiques

L’offre pour les PME

Cette offre est la solution de la famille System Center, spécialement conçue pour les entreprises comptant jusqu’à 50 OS serveur et 500 PC. Cette solution est basée sur System Center Essentials 2010 (SCE 2010) qui permet, à partir d’une console unifié, de gérer toute l’infrastructure et d’agir efficacement et rapidement. SCE 2010 peut facilement se coupler avec System Center Data Protection Manager 2010 (SCDPM 2010) pour assurer la sauvegarde et la restauration rapide et granulaire des données et environnements complets.

L’offre Entreprise

L’offre Entreprise permet de gérer intégralement toute l’infrastructure dans le moindre détail. Cette solution est constituée de 7 composants de System Center 2012 :

  • System Center 2012 Virtual Machine Manager : gestion de l’environnement virtuelle
  • System Center 2012 App Controller : portail de provisionning de services pour cloud privé et public
  • System Center 2012 Operations Manager : supervision et contrôle de l’intégrité
  • System Center 2012 Configuration Manager : inventaire, déploiement et contrôle des configurations
  • System Center 2012 Endpoint Protection : protège l’infrastructure
  • System Center 2012 Data Protection Manager : sauvegarde et restauration
  • System Center 2012 Service Manager : gestion des incidents, des problèmes, des changements et des services
  • System Center 2012 Orchestrator : orchestration et automatisation

System Center 2012 aide l’entreprise à fournir l’informatique comme un service en permettant une infrastructure productive, des applications prévisibles et le Cloud Computing selon les besoins :

  • Une infrastructure productive et économique. System Center aide à intégrer les investissements hétérogènes des datacenters, y compris les environnements multi-hyperviseurs. Il est possible de mettre en commun et réduire les ressources de datacenter et fournir une infrastructure en libre-service aux départements métier d’une façon souple et néanmoins contrôlée.
  • Des applications prévisibles. Avec le contrôle, le diagnostic approfondi et l’administration complète des applications, System Center permet la gestion holistique des services applicatifs, là où réside la valeur du cœur d’activité de l’entreprise et des métiers.
  • Un Cloud selon vos besoins. System Center permet de fournir et consommer des Cloud Privés et Publics selon les besoins, avec une expérience de gestion commune pour les deux.

Cette suite de logiciels d’administration a su évoluer dans le temps pour toujours s’adapter aux besoins des entreprises et aux évolutions des technologies dont voici l’évolution en image:

Portail Libre-Service

L’une des pièce maîtresse d’un Cloud Privé est le portail libre-service qui permet aux clients de se connecter à leur espace de gestion de leur cloud. Ainsi les clients peuvent consulter l’ensemble des informations mis à leur disposition comme par exemple le taux d’indisponibilité du service (SLA), les rapports des sauvegardes et des consommations de ressources, la facturation ou encore le cycle de vie des services et des machines virtuelles. Ce portail permet aussi de réaliser des actions sur l’infrastructure cloud pour ajouter, mettre à jour, supprimer des services ou des machines virtuelles ou tout simplement pour prendre le contrôle de ces derniers.

Il y a donc plusieurs méthodes pour obtenir un tel portail :

  • Utiliser le portail intégré à System Center 2012 Virtual Machine Manager aussi appelé SSP : les fonctionnalités de ce portail sont limités et ne permettent pas de bâtir une solution cloud privé complète.
  • Utiliser le portail intégré à System Center 2012 Service Manager : intégre les notions de gestion des changements, des incidents et des problème, ce portail permet le provisionning des services et des machines virtuelles dans une infrastructure cloud privé.
  • Mettre en oeuvre System Center 2012 App Controller : portail unifiant le cloud privé et public. Cette interface en silverlight permet entre autre de déployer des services pré-configurés.

Voyons de plus près les différents composants permettant de créer un SSP (Self Service Portal)

System Center 2012 Virtual Machine Manager

Le composant Virtual Machine Manager (VMM) de System Center 2012 permet l’administration centralisée d’une infrastructure serveur virtuelle hétérogène : créer, configurer et déployer de nouvelles machines virtuelles, et gérer de manière centralisée les infrastructures virtuelles : allocations de ressources, déplacement à chaud, configuration, etc…

System Center 2012 Virtual Machine Manager gère votre infrastructure de cloud privé et vos applications :

  • Met en place une infrastructure flexible et économique
    • Mutualise et alloue les ressources du datacenter
    • Administre plusieurs hyperviseurs (Microsoft, VMware, Citrix)
    • Délègue avec souplesse tout en gardant le contrôle
    • Fourni une infrastructure libre-service
  • Créé et administre des services applicatifs standardisés
    • Exploite des applications standardisées (SQL Server, Web Deploy, App-V, Scripts)
    • Simplifie l’administration des applications
    • Porte vers le cloud des applications existantes
  • Optimise l’administration de la virtualisation
    • Optimise l’infrastructure en fonction des besoins des applications
    • Fourni une infrastructure de cloud privé à haute disponibilité
    • Exploite les standards du marché

Les principales fonctionnalités de SCVMM sont :

  • Optimiser l’utilisation des ressources matérielles
    • Déploiement et gestion centralisée des VMs
    • Placement « intelligent » des VMs
    • Conversion rapide et fiable P2V et V2V
    • Intégration avec le reporting Operations Manager 2007 (dont le rapport sur les candidats à la virtualisation)
  • Outillage pour augmenter l’agilité opérationnelle
    • Provisionnement rapide des nouvelles VMs grâce à des modèles de machine virtuelle et des profils
    • Librairie centralisée des images
    • Réutilise l’infrastructure de stockage existante
    • Portail self-service pour une délégation de l’administration des machines virtuelles
  • Gestion centralisée de machines virtuelles et d’hôtes de virtualisation
    • Interface familière et intuitive
    • Gestion des hôtes et des VMs depuis une unique console
    • Actions de la console basées sur PowerShell

Les principales nouveautés de la version 2012 de VMM sont :

  • Evolution de l’infrastructure
    • Mise en haute disponibilité du serveur VMM
    • Administration des hyperviseurs Microsoft, VMware et Citrix
  • Gestion des ressources matérielles
    • Déploiement automatisé des Hyper-V et des clusters
    • Gestion complète du réseau
    • Gestion du stockage via SMI-S
    • Support IPMI, SMASH et ILO
  • Optimisation des ressources
    • Gestion des mises à jour des hôtes Hyper-V
    • Optimisation dynamique de l’infrastructure virtuelle
    • Gestion de l’énergie
  • Gestion des clouds
    • Création de clouds
    • Gestion du potentiel et des possibilités des clouds
    • Gestion des délégations et quotas des clouds
    • Portail libre-service
  • Gestion des services
    • Création de modèle de services
    • Déploiement d’applications virtuelles
    • Gestion de l’élasticité des services
    • Gestion du versionning et des déploiements des services

System Center 2012 Service Manager

Dans les entreprises, le département informatique doit être capable d’assurer des services fiables, à faible coût, respectant la conformité, et de s’adapter en permanence à de nouveaux besoins. De plus, il est aujourd’hui indispensable de faire évoluer les datacenter vers des Cloud privés adin de gagner en agilité et de réduire les coûts. Le composant Service Manager (SM) de System Center 2012 est une plateforme intégrée qui permet d’automatiser et d’adapter les pratiques recommandées (ITIL) pour administrer les services informatiques de votre entreprise. SM inclut des processus assurant la gestion des incidents et la résolution des problèmes, le contrôle des changements et la gestion du cycle de vie du parc informatique. Via sa base de données des configurations (CMDB) et l’intégration des processus, Service Manager fait automatiquement circuler les informations entre les diffrénts composants de System Center 2012.

Les principales fonctionnalités sont :

  • Support efficace des processus
    • Automatisation des processus IT : incidents, problèmes, changements
    • Portail Self-Service
    • Rapports ITSM
    • Gestion des utilisateurs
    • Alignement ITIL/MOF
  • Intégration puissante
    • Intégration à System Center
    • Intégration à Active Directory
    • Intégration email
  • Plateforme extensible et personnalisable
    • Configuration Management Database (CMDB)
    • Workflows
    • Outils de personnalisation
    • Data Warehouse

Les principales amélioration de la version 2012 de SM sont :

  • Efficacité
    • Notification et affectations automatiques
    • Sécurité basée sur les rôles
    • Automatisation des flux de travail
  • Infrastructure intégrée
    • Intégration avec System Center et solutions tiers
    • CMDB et gestion des processus IT
    • Gestion du cycle de vie des assets
  • Orienté métier
    • Mesure du niveau de service des flux de travail
    • Catalogue de services et portail
    • Reporting opérationnel et décisionnel évolué et dynamique

System Center 2012 App Controller

App Controller permet à l’administrateur du datacenter de déléguer de façon très simple aux propriétaires des applications, le contrôle de leurs applications et de leurs machines virtuelles. Il présente une expérience en libre-service basée sur interface en Silverlight pour créer des applications, donner à leurs propriétaires une meilleure visibilité sur leurs services, leurs machines virtuelles et les Clouds qu’ils utilisent. Les administrateurs du datacenter sont libérés de ces tâches et peuvent se concentrer sur la gestion de l’infrastructure. Les propriétaires des applications se concentrent, quant à eux, sur le fonctionnement des services plutôt que des serveurs.

Grâce à App Controller, les propriétaires des applications peuvent :

  • Facilement configurer, déployer et gérer des services via une interface intuitive, centrée sur les services, tout en utilisant une bibliothèque de modèles standards.
  • Créer, gérer et déplacer des services via une interface Web qui affiche de façon personnalisée les ressources auxquelles votre rôle dans l’entreprise vous donne accès. Vous gérez des services plutôt que des serveurs.
  • Afficher les services et les machines virtuelles des Clouds privés et publics, obtenir un contrôle fin des composants de chaque couche, suivre les tâches et gérer un historique détaillé des changements.

Les principales nouveautés de la version 2012 de VMM sont :

  • Evolution de l’infrastructure
    • Mise en haute disponibilité du serveur VMM
    • Administration des hyperviseurs Microsoft, VMware et Citrix
  • Gestion des ressources matérielles
    • Déploiement automatisé des Hyper-V et des clusters
    • Gestion complète du réseau
    • Gestion du stockage via SMI-S
    • Support IPMI, SMASH et ILO
  • Optimisation des ressources
    • Gestion des mises à jour des hôtes Hyper-V
    • Optimisation dynamique de l’infrastructure virtuelle
    • Gestion de l’énergie
  • Gestion des clouds
    • Création de clouds
    • Gestion du potentiel et des possibilités des clouds
    • Gestion des délégations et quotas des clouds
    • Portail libre-service
  • Gestion des services
    • Création de modèle de services
    • Déploiement d’applications virtuelles
    • Gestion de l’élasticité des services
    • Gestion du versionning et des déploiements des services